Loi Haine : véritable coup d'état !
#1

Salut,

Voir l'article de la Quadrature du Net. Il y a pas mal d'(auto-)hébergeurs ici, s'ils ne sont pas encore au courant, je suppose qu'ils seront (mé)contents de l'apprendre ! Sad

Bon, je n'ouvre pas un débat politique, même si c'est extrêmement grave.

Un autre débat qui me semble intéressant, c'est "on fait quoi quand on est hébergeur ?". La Quadrature du Net n'exagère pas : il est évident qu'un petit hébergeur (auto-hébergé ou CHATONS entre autres) a toutes chances de se retrouver dans l'illégalité, n'ayant pas pu supprimer le contenu dans l'heure.

Personnellement, je pense qu'il ne faut pas céder à la panique (c'est ce qu'espère probablement le gouvernement : que beaucoup jettent l'éponge) et que ce que propose Benjamin Bayart dans la partie "Questions" de cette conférence à la minute 27:10 me semble une solution bien adaptée et assez facile à mettre en œuvre (question et contexte de l'extrait de réponse à la minute 24:00). Qu'en pensez-vous ?
Répondre
#2

Et après tous ces "efforts", la haine aura donc disparue ?
...
Répondre
#3

Si c'est autant appliquer que la DAVSI … aucune crainte pour des petites structure. Mais en effet, il n'est jamais bon de laisser trainer une telle arme dans un coin.

« La perfection est atteinte, non pas lorsqu'il n'y a plus rien à ajouter, mais lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. » Antoine de Saint-Exupéry
Répondre
#4

Salut,

(24-01-2020, 09:31:59)prx a écrit :  Et après tous ces "efforts", la haine aura donc disparue ?
...
De quels efforts parles-tu ? De ceux du gouvernement pour imposer sa dictature, ou de ceux demandés aux hébergeurs ?

En tous cas, non : je ne pense vraiment pas que ça va diminuer la haine, au contraire. Obliger les intermédiaires techniques à jouer le rôle de juge et de flic, ce n'est certainement pas le bon moyen. D'ailleurs, la loi n'interdit-elle pas de faire justice soi-même ? C'est peut-être bien pour éviter les débordements et l'escalade de la violence...

(24-01-2020, 10:46:50)Mimoza a écrit :  Si c'est autant appliquer que la DAVSI … aucune crainte pour des petites structure.
Peut-être... mais peut-être pas : il suffit qu'un contenu militant déplaise à quelqu'un, et le retrait dans l'heure pourra être exigé. Et comme une petite structure n'a pas les moyens d'avoir une vigilence et une réactivité 24h/24, ça peut coûter très cher au(x) responsable(s) de l'hébergement. Donc, comme tu dis :
(24-01-2020, 10:46:50)Mimoza a écrit :  Mais en effet, il n'est jamais bon de laisser trainer une telle arme dans un coin.
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet / Auteur Réponses Affichages Dernier message

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)