Plantages avec sshfs depuis Debian
#1

Salut,

J'avais déjà constaté ça sur un autre serveur OpenBSD, mais il hébergeait un site en PluXml tout me laissait penser que le problème venait plutôt de PluXml. Mais là, j'essaie de faire un serveur de fichiers auquel j'accède depuis une Debian Stretch par ssh et sshfs et je constate le même problème : au bout d'un temps plus ou moins long (quelques minutes -rarement- à quelques heures -le plus souvent-), je perds tout accès et pour cause : le serveur est complètement planté : plus rien ne réagit, même sur l'écran-clavier local, et la seule solution est de forcer un redémarrage par le bouton reset.

Probablement pour cause de plantage ou de redémarrage "à la sauvage", les logs ne font même pas mention de la dernière ou des quelques opération(s) réussie(s) avant plantage. Impossible donc de savoir ce qui s'est passé, et je ne parviens pas à trouver une relation de cause à effet entre une opération précise et le plantage, qui semble arriver de manière totalement aléatoire.

À noter qu'il m'est arrivé une fois ou deux que le serveur réponde encore au ping, mais uniquement au ping. Par contre, en local sur le serveur, pareil : le clavier ne réagissait plus du tout, et la seule solution a été de le redémarrer via le bouton reset.

Le serveur est (encore) sous 6.4, le poste de travail (seul connecté pour l'instant) est sous Debian Stretch à jour avec bureau Mate.

Tout se passe bien pour les accès ssh/sshfs sur un serveur Linux.

Quelqu'un a-t-il déjà rencontré ce genre de problème ? Comment puis-je essayer de cerner un peu mieux d'où il peut venir ?
Répondre
#2

Oui, j'ai déjà eu ce problème, déjà à l'époque de la 5.9, où je débutais sur cet OS.
Cela n’arrêtait pas de planter... et, puis j'ai eu l'idée d'utiliser SFTP puisque SSH. (mais utiliser Filezilla alors qu'il n'est plus du tout màj : beurk).

Et, j'ai découvert Gigolo !
Non seulement la connexion est stable et se fait oublier... une fois connecté, tu utilises depuis ton client, sous X, n'importe quel navigateur de fichiers, tels Files, Thunar, etc...
Mais en plus, tu n'as pas besoin de t'enquiquiner à le passer à la moulinette de doas, ce qu'impose SShFS depuis OpenBSD 6.0 et que la variable 'kern.usermount' gérée anciennement par sysctl ne l'est plus !

https://wiki.obsd4a.net/system:x11:gigolo

GPG:Fingerprint ed25519 : 072A 4DA2 8AFD 868D 74CF  9EA2 B85E 9ADA C377 5E8E
GPG:Fingerprint rsa4096 : 4E0D 4AF7 77F5 0FAE A35D  5B62 D0FF 7361 59BF 1733
Répondre
#3

Ici le client sshfs est une Debian, il n'y a donc pas de soucis avec le doas.
Répondre
#4

OUi, oki d'accord, c'est vrai - mon client est bien OpenBSD, tout comme mes serveurs !!! :p
(session sous X, avec XFCE, principalement sur le client ; mes serveurs n'ont pas de X) Wink

GPG:Fingerprint ed25519 : 072A 4DA2 8AFD 868D 74CF  9EA2 B85E 9ADA C377 5E8E
GPG:Fingerprint rsa4096 : 4E0D 4AF7 77F5 0FAE A35D  5B62 D0FF 7361 59BF 1733
Répondre
#5

SAV super rapide, chez OpenBSD ! Smile

(31-05-2019, 16:22:03)PengouinBSD a écrit :  et, puis j'ai eu l'idée d'utiliser SFTP puisque SSH.
Apparemment, tu as un clavier qui bouffe la fin de tes phrases ou qui change des mots (puisque <=> plutôt que ?) Wink

Bon, quoi qu'il en soit, les plantages ont toujours eu lieu lorsque j'avais en même temps une connexion ssh (pas sshfs) en même temps. Comme j'utilise aussi beaucoup sftp et que je ne suis pas certain d'avoir eu des plantages avec ssh + sftp mais sans sshfs, j'ai plutôt tendance à mettre le problème sur ssh/sshfs. Je vais refaire quelques essais pour voir si ça plante avec seulement ssh + sftp.

(pour plus être clair : comme c'est un serveur que je suis en train de configurer, j'ai quasiment toujours une session ssh ouverte pour bricoler le serveur + une ou plusieurs session(s) sftp et/ou sshfs pour tester l'accès aux partages de fichiers).

(31-05-2019, 16:22:03)PengouinBSD a écrit :  Et, j'ai découvert Gigolo !
Oui, tu me l'avais déjà conseillé, mais j'avoue que je n'avais pas été vraiment convaincu à l'usage... Je n'ai plus bien en tête ce que je lui reprochais, c'est vrai que ça avait l'avantage de se reconnecter tout seul après une mise en veille (c'était mon problème à l'époque), mais il y avait certains aspects pratiques qui m'avaient déplu, et finalement je m'étais rabattu sur sftp.

Mais bon, c'est peut-être moi qui l'utilisais mal ! Je vais essayer de revoir ça d'un peu plus près, puisque d'après ce que tu me dis, ça semble bien la solution miracle. Reste à voir si ça fonctionne aussi bien avec un poste Debien qu'avec un poste OpenBSD (bon, ça peut aussi être l'occasion d'essayer OpenBSD comme poste de travail, mais de toutes manières je vais être obligé d'en garder au moins certains sous Debian).

Reste quand même que je n'ai aucun problème (sauf les déconnexions lors de mise en veille) avec sshfs sur des serveurs Linux... Curieux, non ?
Répondre
#6

Gigolo fonctionne aussi très bien sur poste Debian/*Buntu (et autres likes) Wink

Ça fonctionne, fait correctement le job, jamais de soucis... bref ! :p
Au début, j'ai eu un peu de mal, jusqu'à ce que je comprenne l'usage des signets et comment ça simplifie grandement la connexion, vers tout service supporté !
(signets que tu peux sauvegardé très facilement... pour restauration ultérieure, si besoin)

La seule raison pour laquelle j'utilise généralement une connexion SSH, hormis le "travail" sur les servers par le biais de session idoine, est rsync over ssh Wink

Voilà, mon trio SSH (trois en un) !
PS : Non, non, je m'étais bien exprimé.

GPG:Fingerprint ed25519 : 072A 4DA2 8AFD 868D 74CF  9EA2 B85E 9ADA C377 5E8E
GPG:Fingerprint rsa4096 : 4E0D 4AF7 77F5 0FAE A35D  5B62 D0FF 7361 59BF 1733
Répondre
#7

Le serveur n'a pas un problème matériel ?

Parce que quand tu utilises sshfs, de l'autre côté c'est juste le serveur sshd qui travaille, donc c'est bizarre que sshd fasse planter la machine complètement. Un freeze complet (sans affichage du debugeur ddb) ça signifie un problème de driver ou de matériel.
Répondre
#8

(31-05-2019, 17:59:08)PengouinBSD a écrit :  Au début, j'ai eu un peu de mal, jusqu'à ce que je comprenne l'usage des signets et comment ça simplifie grandement la connexion, vers tout service supporté !
Bon, j'ai dû mal comprendre comment ça fonctionne, mais pourtant, ça a l'air simple ! En fait, ça ne fonctionne qu'avec le premier signet, alors que j'en ai plusieurs (plusieurs partages, avec des droits différents, sur le même serveur)... Bon, je pense en écrivant que je suis dans le groupe des autres partages, mais pas propriétaire... Peut-être là que ça coince ? En ssh, je fais un allow others...
Bon, je vais creuser un peu la question.

(31-05-2019, 17:59:08)PengouinBSD a écrit :  PS : Non, non, je m'étais bien exprimé.
Bon, pas tout compris alors... C'était parce que SFTP fonctionne via SSH ?

(31-05-2019, 18:44:05)solene a écrit :  Le serveur n'a pas un problème matériel ?
C'est du matériel de récup, difficile d'être sûr qu'il n'a pas un problème matériel aléatoire, effectivement. Ce qui m'étonne, c'est que je n'ai encore jamais eu de plantage quand je n'ai qu'une connexion ssh, sans sshfs/sftp en parallèle. Et aussi qu'après reboot, tout repart correctement.

Comme j'ai deux cartes réseau sur ce serveur (destiné plus tard à servir de passerelle vers le WAN), je vais essayer avec l'autre. Comme elle n'a pas le même driver, ça permettra d'éliminer ou pas les deux du même coup.
Répondre
#9

Pour Gigolo, j'ai aussi plusieurs signets. Tu sélectionnes celui sur lequel tu veux pointer, tu cliques sur l'icône de connexion... et zou !
(en fait, j'en ai plusieurs pour pouvoir me connecter avec des id différents et donc arriver sur leur répertoire home respectif)

Pour ta question sur SFTP : https://fr.wikipedia.org/wiki/SSH_File_T...r_Protocol
(je suis même surpris de celle-ci) Wink
C'est natif à SSH depuis très longtemps.
C'est même la raison pour laquelle je ne comprend pas que les gens continuent de fournir du FTP alors que SSH le fait très bien... mais bon !

GPG:Fingerprint ed25519 : 072A 4DA2 8AFD 868D 74CF  9EA2 B85E 9ADA C377 5E8E
GPG:Fingerprint rsa4096 : 4E0D 4AF7 77F5 0FAE A35D  5B62 D0FF 7361 59BF 1733
Répondre
#10

un ssh qui fait pas grand chose contre un ssh qui sert à faire plein d'accès disques et du transfert réseau, c'est différent niveau charge sur le matériel Wink

Citation :(je suis même surpris de celle-ci) Wink
C'est natif à SSH depuis très longtemps.
C'est même la raison pour laquelle je ne comprend pas que les gens continuent de fournir du FTP alors que SSH le fait très bien... mais bon !

parce que FTP permet plus d'options et que configurer du SFTP c'est assez pénible, il y a des limitations assez gênantes. Et il y a aussi que beaucoup de sociétés n'ont des produits qui ne savent faire que du FTP Sad
Répondre
#11

(31-05-2019, 21:03:42)PengouinBSD a écrit :  Pour ta question sur SFTP : https://fr.wikipedia.org/wiki/SSH_File_T...r_Protocol
(je suis même surpris de celle-ci) Wink
En fait, c'est juste que je ne comprenais pas ta phrase, je n'avais pas réalisé qu'elle devait s'interpréter ainsi. Merci quand même pour la précision Smile

(31-05-2019, 21:03:42)PengouinBSD a écrit :  Pour Gigolo, j'ai aussi plusieurs signets. Tu sélectionnes celui sur lequel tu veux pointer, tu cliques sur l'icône de connexion... et zou !
Ben c'est bien ce que j'avais cru comprendre, mais seul le premier signet apparaît dans la fenêtre. Je ne vois les autres que dans la liste déroulante, et impossible de les connecter... Bon, j'épluche docs et tutos, il doit y avoir un truc qui crève les yeux mais qui m'échappe !
Répondre
#12

Quoi, ton Gigolo ne ressemble pas à ça :
(aucun allusion... quoique)

[Image: 1559336483.png]

Perso, soit je double clique sur une des entrées, et il active la connexion, soit je mono-clique sur une des entrées puis clique sur le bouton de connexion !
(j'ai volontairement caché certaines de mes entrées, et "caviardées" les autres)

Les premières que tu aperçois, commençant par la lettre 'O' sont des entrées Smb vers mon serveur NAS dont au moins une en IPv6... les autres sont toutes des connexions SSH.
J'ai même une entrée WebDav vers mon nextcloud (qui n'est pas visible ici) ! Wink

GPG:Fingerprint ed25519 : 072A 4DA2 8AFD 868D 74CF  9EA2 B85E 9ADA C377 5E8E
GPG:Fingerprint rsa4096 : 4E0D 4AF7 77F5 0FAE A35D  5B62 D0FF 7361 59BF 1733
Répondre
#13

je suis curieuse du cas d'utilisation, c'est pour récupérer des fichiers qui n'existent que sur le serveur ? Pour éditer à distance ? Pour transférer ?
Il y a peut être mieux que sshfs ^^
Répondre
#14

(31-05-2019, 21:49:11)PengouinBSD a écrit :  Quoi, ton Gigolo ne ressemble pas à ça :
Si, presque. Je ne refais pas une copie d'écran, il y a juste la barre d'outils qui diffère, probablement différence entre la version Debian et la version OpenBSD. Et le panneau de gauche n'est pas activé chez moi par défaut, raison pour laquelle je parlais de liste déroulante.

Mais donc seule la première entrée du panneau de gauche se retrouve dans celui de droite. Et j'ai beau (double-)cliquer, cliquer sur connexion, je n'en ai toujours qu'une qui s'active.

En fait, je n'ai que des connexions SSH, vers le Home de l'utilisateur sur le serveur, et vers divers dossiers partagés dans /mnt/partage (disons /mnt/partage/xxx, /mnt/partage/yyy etc.). Je voudrais des signets (que j'ai créés dans Gigolo) vers chacun de ces dossiers, mais quand j'ouvre Caja (le navigateur de fichiers de mate, sur mon poste de travail), je n'ai que le premier (vers le home du serveur). Je peux bien naviguer jusqu'à /mnt/partage/xxx ou .../yyy, mais je n'ai pas de signet pour y aller directement.

Je viens d'essayer de désactiver les connexions automatiques, et je m'aperçois qu'en fait, sur quelque signet que je clique, je n'ai toujours qu'une connexion vers le home du serveur. Comme si Gigolo en fait établissait un simple ssh user@serveur dans tous les cas...

(31-05-2019, 22:08:23)solene a écrit :  je suis curieuse du cas d'utilisation, c'est pour récupérer des fichiers qui n'existent que sur le serveur ? Pour éditer à distance ? Pour transférer ?
Il y a peut être mieux que sshfs ^^

C'est pour avoir accès aux fichiers (lecture/écriture) de partout : n'importe quel poste du LAN voire à distance par le WAN. Certains fichiers sont partagés (avec éventuellement des droits différents) entre plusieurs utilisateurs.

En fait, je faisais ça autrefois avec un serveur Samba. Mais n'ayant plus de Windows depuis belle lurette, je trouve idiot d'utiliser un tel protocole, d'autant que j'ai besoin d'une connexion distante (WAN) sécurisée, besoin que je n'avais pas à l'époque. J'ai eu essayé NFS, que je n'ai pas trouvé bien plus pratique que SSHFS. Et comme je ne me sers à distance que de SSHFS sans mot de passe (par paire de clés), finalement je l'utilise aussi dans le LAN. Je suis très satisfait de cette solution entre clients et serveurs Linux, mais ça semble plus problématique avec OpenBSD... À moins qu'effectivement, j'aie un problème matériel, ce que je n'ai pas encore vérifié (et pas facile à cerner, puisque les plantages sont aléatoires).

Bon, après je pourrais aussi utiliser NFS avec un VPN quand je transite par le WAN, mais c'est quand même plus lourd que SSHFS. Et comme je disais, je n'ai pas vraiment été convaincu par NFS : les avantages et inconvénients ne sont pas les mêmes qu'avec SSHFS, certes, mais au final je n'y vois pas vraiment un plus grand intérêt... Ai-je tort ? Sinon, quoi d'autre ?
Répondre
#15

(31-05-2019, 23:07:14)jibe a écrit :  C'est pour avoir accès aux fichiers (lecture/écriture) de partout
Si ce n'est que ça, je me satisferais de ssh, la lecture/écriture sur place me va très bien.
Répondre
#16

Comme tu le vois dans la capture suivante :

[Image: 1559367536.png]

J'ai trois connexions actives différentes :
- deux sont SSH vers des serveurs différents
- une est un partage SMB
(d'ailleurs à ce propos, je n'ai pas du tout les mêmes scrupules ; ça fonctionne très bien, donc j'utilise localement.)

Tu peux voir dans la fenêtre de Thunar, en bas, à G de celle-ci, que les trois connexions sont bel et bien actives. Il me suffit de cliquer sur le répertoire correspondant et je passe d'une connexion à l'autre.

Question : dans Gigolo, si tu fais menu 'Action' > 'Signets', tu retrouves bien tes multiples signets... ? parce que normalement, il suffit d'en sélectionner un pour activer la connexion correspondante.

PS : pas de méprise, stp, je ne cherche pas à te "vendre" Gigolo ; je cherche à comprendre pourquoi avec toi, il semble se comporter différemment...
(d'autant que même sous Debian/*Buntu, j'ai exactement le même comportement que sous OpenBSD).

GPG:Fingerprint ed25519 : 072A 4DA2 8AFD 868D 74CF  9EA2 B85E 9ADA C377 5E8E
GPG:Fingerprint rsa4096 : 4E0D 4AF7 77F5 0FAE A35D  5B62 D0FF 7361 59BF 1733
Répondre
#17

Salut,

(01-06-2019, 00:07:01)eol a écrit :  
(31-05-2019, 23:07:14)jibe a écrit :  C'est pour avoir accès aux fichiers (lecture/écriture) de partout
Si ce n'est que ça, je me satisferais de ssh, la lecture/écriture sur place me va très bien.
Merci de ta réponse. Tu parles bien de ssh, pas de sshfs ni de sftp ? Donc, accès aux fichiers via la ligne de commande ?
Oui, ça me suffit dans certains cas. Mais il est aussi pratique, souvent, d'y avoir accès via l'interface graphique, entre autres par des signets dans un quelconque explorateur de fichiers (Nautilus, Caja, Thunar, Nemo...) permettant d'aller directement dans les dossiers voulus ! Et c'est là que j'ai des problèmes...

(01-06-2019, 06:28:31)PengouinBSD a écrit :  PS : pas de méprise, stp, je ne cherche pas à te "vendre" Gigolo ; je cherche à comprendre pourquoi avec toi, il semble se comporter différemment...
(d'autant que même sous Debian/*Buntu, j'ai exactement le même comportement que sous OpenBSD).
Aucun souci : c'est bien ainsi que je le prends. Tu as un truc dont tu es parfaitement satisfait, et je cherche à comprendre pourquoi je ne parviens pas à en être aussi content que toi.

En fait, je crois que je commence à comprendre : toi, tes signets sont soit vers des serveurs différents, soit utilisent des connexions ou utilisateurs différents. Me concernant, ça fonctionne aussi dans ce cas, je l'ai constaté hier soir : si j'ai deux signets qui se connectent chacun par un utilisateur différent, j'ai bien le même comportement que toi.

Par contre, ce que je cherche à avoir, c'est plusieurs signets sur le même serveur, connecté avec le même utilisateur. Avec sshfs, je fais ça (je passe les  options pour simplifier) :
sshfs moi@monserveur:/home/moi/ /media/moi-sur-serveur/
sshfs moi@monserveur:/mnt/partage/xxx/ /media/xxx/
sshfs moi@monserveur:/mnt/partage/yyy/ /media/yyy/

Dans ce cas, je retrouve bien dans Caja (idem si j'installe Thunar) trois connexions différentes qui me donnent un accès direct vers les 3 dossiers mentionnés. En prime, j'ai même trois icônes sur mon fond de bureau qui me permettent d'ouvrir directement les dossiers.

C'est ce que j'aurais aimé retrouver avec Gigolo (bon, laissons tomber les icônes sur le bureau), mais je finis par me demander si c'est bien possible : ce n'est pas précisément ça que tu fais, et je n'ai encore trouvé aucune doc disant que ça l'est, ni aucune disant que ça ne l'est pas...

Bon, peut-être que j'en demande trop, voire même que ce sont ces trois connexions qui ne diffèrent que par le dossier de destination qui font que ça plante ? Pourtant, je n'avais aucun problème à faire ça avec Samba, et ça fonctionne très bien avec sshfs aussi lorsque le serveur est sous Linux...

Pour Samba, oui, ça fonctionne bien donc pourquoi ne pas l'utiliser ? Après tout, que ce soit un protocole pour Windows au départ n'est pas une bonne raison de le rejeter ! Sauf que ça gère quand même moins bien les droits que ssh(fs) ou nfs, et que ça fait un truc de plus à installer/configurer alors que de toutes manières, on a besoin de ssh. Donc, je préfère aller au plus simple, qui me convient bien sauf quand le serveur est OpenBSD...
Répondre
#18

(désolé, ce n'est pas une réponse...)
Avec thunar, tu peux avoir un accès sftp avec une édition à distance.
C'est ainsi que ma bien aimée dépose les photos à envoyer à la famille sur mon serveur.
Tu peux ensuite créer des raccourcis pour un accès rapide avec glieer/déposer sur le panel à gauche.

Voir là : https://ybad.name/ah/#toc101


Et pour ne pas avoir à utiliser de mot de passe, une identification par clé suffit Wink
Répondre
#19

@jibe, merci de tes explications... on commence à "voir jour" ! Big Grin

En fait, mon sentiment est que l'option 'Dossier' que tu as dans les "informations optionnelles' n'est pas pris en charge ou pas correctement... (dans la configuration des signets)
J'ai même l'impression que cette option 'Dossier' sert à cibler localement sur le poste un point de montage, et non pas sur le serveur... mais de toute façon, ça ne fonctionne pas même dans ce cas.

Bref !

GPG:Fingerprint ed25519 : 072A 4DA2 8AFD 868D 74CF  9EA2 B85E 9ADA C377 5E8E
GPG:Fingerprint rsa4096 : 4E0D 4AF7 77F5 0FAE A35D  5B62 D0FF 7361 59BF 1733
Répondre
#20

(01-06-2019, 08:36:01)jibe a écrit :  Tu parles bien de ssh, pas de sshfs ni de sftp ? Donc, accès aux fichiers via la ligne de commande ?
Oui, c'est ça.
(01-06-2019, 08:36:01)jibe a écrit :  Oui, ça me suffit dans certains cas. Mais il est aussi pratique, souvent, d'y avoir accès via l'interface graphique, entre autres par des signets dans un quelconque explorateur de fichiers (Nautilus, Caja, Thunar, Nemo...) permettant d'aller directement dans les dossiers voulus !
Jamais essayé, je n'ai pas d'explorateur de fichiers.
Je pourrais faire des alias pour les destinations
les plus fréquentes dans le système de fichiers
des machines distantes, mais dans la pratique
^R (ctrl r ) suivi des quelques caractères
les plus spécfiques du chemin auquel accéder
va aussi vite. Le bonus est que ça fonctionne
aussi pour les commandes. Smile
Pour custimiser un peu, les variables d'environnement
HIST{CONTROL,FILE,SIZE} sont documentées dans man ksh.
augmenter HISTSIZE par exemple rend le raccourci ^R
encore plus utile.
Répondre
#21

Petite différence entre un accès sftp et via sshfs à un même fichier. SFTP permet de transférer des fichiers mais pas de les éditer, pour une édition à distance, il copie en local le fichier puis le transfère à nouveau sur la machine distance.

Via SSHFS, on à accès aux appels systèmes pour manipuler des fichiers, on ouvre donc le fichier et on le modifie sur place. Pour des fichiers textes on voit pas la différence, mais si on manipulait des fichiers vidéos et que l'on souhait lire les métadonnées par exemple, avec sftp il faudrait récupérer toue le fichier, pas avec sshfs.
Répondre
#22

(01-06-2019, 10:00:37)PengouinBSD a écrit :  En fait, mon sentiment est que l'option 'Dossier' que tu as dans les "informations optionnelles' n'est pas pris en charge ou pas correctement... (dans la configuration des signets)
J'ai même l'impression que cette option 'Dossier' sert à cibler localement sur le poste un point de montage, et non pas sur le serveur... mais de toute façon, ça ne fonctionne pas même dans ce cas.
Effectivement, cette option "Dossier" ne semble pas être fonctionnelle Sad Du coup, l'outil que tu essaies de me vendre Wink me semble nettement moins intéressant. Enfin, bon, si ça donne une connexion stable, je me débrouillerai autrement pour les raccourcis ou je ferai sans...

Je reste quand même sur mon idée que des montages sshfs sont fonctionnels avec des serveurs Linux et donc que ça devrait fonctionner aussi avec OpenBSD... J'essaie de voir si je n'aurais pas un problème matériel, comme suggéré par Solène, même si je n'y crois pas trop (second serveur OpenBSD que je monte, second serveur où je constate ce même problème).

(01-06-2019, 09:48:12)prx a écrit :  Avec thunar, tu peux avoir un accès sftp avec une édition à distance.
C'est ainsi que ma bien aimée dépose les photos à envoyer à la famille sur mon serveur.
Tu peux ensuite créer des raccourcis pour un accès rapide avec glieer/déposer sur le panel à gauche.

Voir là : https://ybad.name/ah/#toc101


Et pour ne pas avoir à utiliser de mot de passe, une identification par clé suffit Wink
Oui, c'est aussi ce que je fais avec Caja (Thunar est plutôt associé à XFCE, moi j'utilise Mate qui fonctionne avec Caja). Ça fonctionne bien... jusqu'à ce que tout se plante Sad

(01-06-2019, 11:43:57)eol a écrit :  
(01-06-2019, 08:36:01)jibe a écrit :  Tu parles bien de ssh, pas de sshfs ni de sftp ? Donc, accès aux fichiers via la ligne de commande ?
Oui, c'est ça.
Effectivement, je pourrais m'en contenter. Mais j'ai des Mme Michu dans mon LAN...

(01-06-2019, 11:59:13)solene a écrit :  Petite différence entre un accès sftp et via sshfs à un même fichier. SFTP permet de transférer des fichiers mais pas de les éditer, pour une édition à distance, il copie en local le fichier puis le transfère à nouveau sur la machine distance.

Via SSHFS, on à accès aux appels systèmes pour manipuler des fichiers, on ouvre donc le fichier et on le modifie sur place. Pour des fichiers textes on voit pas la différence, mais si on manipulait des fichiers vidéos et que l'on souhait lire les métadonnées par exemple, avec sftp il faudrait récupérer toue le fichier, pas avec sshfs.
Oui, c'est la raison pour laquelle je préférerais faire des mount sshfs plutôt que des raccourcis sftp. Mon problème est que l'un comme l'autre aboutit tôt ou tard à un plantage du serveur.

J'ai tenté une connexion par série de mounts sshfs via l'autre carte réseau (chip différent => driver différent) du serveur. Un peu plus d'une heure que c'est mounté, ça fonctionne encore comme une horloge Smile . Mais bon, j'attends de voir : les plantages interviennent généralement au bout d'une demi-journée et pas mal d'opérations sur les fichiers... Et puis, comme j'avais déjà eu ce problème sur un autre serveur, je n'y crois qu'à moitié. Enfin, croisons les doigts !
Répondre
#23

Bon, ça a replanté : ce n'est donc pas un problème matériel, tout au moins pas dans les cartes réseau.

Un truc que j'ai oublié de signaler et qui arrive souvent : ça plante aussi Caja, toutes mes icônes de bureau disparaissent. Cette fois, il s'est décoincé quand j'ai killé les process ssh/sshfs plantés, mais il y a des fois où je suis obligé de killer tous les process Caja.

Je me suis demandé si ce n'était pas Caja le fautif, et j'avais essayé de le remplacer par Nemo. Le problème, c'est que comme c'est lui qui gère le bureau, on ne peut pas l'enlever complètement, du coup on n'est sûr de rien. En tous cas, j'avais aussi eu un plantage avec Nemo, mais aussi des bizarreries avec le bureau. J'ai tout remis d'origine avec Caja...

Quelqu'un a une idée, ou il faut que j'essaie un autre bureau qui n'utilise pas Caja ? Lequel ?
Répondre
#24

Ahhh, mais pour ton info, ça me plantait aussi ma session Xfce. Redémarrage à chaud, avec tous les inconvénients. Booo !

Donc, moi les solutions "bancales" qui m'enquiquinent la vie, au risque de perdre des données, parce qu'au redémarrage le système de fichiers doit être absolument vérifié == byebye !!!

GPG:Fingerprint ed25519 : 072A 4DA2 8AFD 868D 74CF  9EA2 B85E 9ADA C377 5E8E
GPG:Fingerprint rsa4096 : 4E0D 4AF7 77F5 0FAE A35D  5B62 D0FF 7361 59BF 1733
Répondre
#25

Salut,

(02-06-2019, 10:30:48)PengouinBSD a écrit :  Ahhh, mais pour ton info, ça me plantait aussi ma session Xfce. Redémarrage à chaud, avec tous les inconvénients. Booo !
Ok, donc il y aurait bien un problème avec sshfs sur OpenBSD (je n'ai jamais constaté de plantage avec les serveurs Linux). Et d'après ton expérience, Gigolo fonctionne bien... Bon, je vais réfléchir à la question : utiliser Gigolo qui ne convient pas vraiment bien pour ce que je veux faire, ou me faire un serveur Linux. Ou installer Samba, mais je trouve que c'est un gaspillage inutile de ressources et vraiment pas génial au niveau des droits...
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet / Auteur Réponses Affichages Dernier message

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)